06 Sep 2011

Le Support Pour Le Gouvernement Conservateur Diminue

SAINT JOHN : La satisfaction quant à la performance du gouvernement Progressiste-Conservateur a diminué ce trimestre, selon les résultats du dernier sondage mené par Corporate Research Associates Inc. Actuellement, un peu plus de la moitié (53 %, en baisse par rapport à 68 % en mai 2011) des résidents du Nouveau-Brunswick sont complètement satisfaits ou plutôt satisfaits, alors qu’un tiers
(32 %, en hausse par rapport à 19 %) sont insatisfaits. Le numéro de résidents pensant qu’il est trop tôt pour le dire a diminué à un pour cent (en baisse par rapport à 3 % il y a trois mois), tandis qu’un sur dix n’offrent aucune opinion (14 % par rapport à 11 %).

Le support des électeurs accordé aux Progressistes-Conservateurs provinciaux a diminué, avec quatre résidents sur dix qui supportent le parti Progressiste-Conservateur (41 %, en baisse par rapport à 56 % il y a trois mois). Un tiers des Néo-Brunswickois supportent les Libéraux (34 % en hausse par rapport à 20 %). Le support pour le NPD est stable (23 %, par rapport à 20 %), de même que le support pour le Parti Vert est stable (moins de 1 %, par rapport à 1 %). Deux pour cent des électeurs supportent l’Alliance des gens du Nouveau-Brunswick (par rapport à 3 %). Quatre résidents sur dix sont indécis, prévoient ne pas voter ou  refusent de préciser leur préférence (41 % en hausse par rapport à 37 %).

Le support accordé à David Alward a encore diminué ce trimestre, avec un tiers des résidents (32 %, en baisse par rapport à 39 %), disant qu’Alward est leur choix préféré comme premier ministre. Le prochain chef du Parti Libéral est préféré par deux résidents sur dix (21 %, par rapport à 15 %), tandis que le support pour Dominic Cardy, le chef du NPD se situe à 14 % (inchangé). Deux pour cent (par rapport à
5 %) préfèrent Jack MacDougall du Parti vert, tandis qu’un pour cent (par rapport à 0 %) préfèrent Kris Austin de l’Alliance des gens du Nouveau-Brunswick comme premier ministre. Quatre pour cent des résidents du Nouveau-Brunswick ne préfèrent aucun chef de parti en particulier ou préfèrent un autre chef (inchangé), tandis qu’un quart n’ont pas d’opinion ferme (26 %, en hausse par rapport à 22 %).
 
Ces résultats, qui font partie du document Atlantic Quarterly® de CRA, un sondage indépendant auprès des canadiens de l’Atlantique réalisé du 15 août au 31 août 2011 s’appuient sur un échantillon étendu de 400 Néo-Brunswickois. Les résultats sont exacts à l’intérieur de + 4,9 points de pourcentage, 95 fois sur 100. 

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec : Don Mills, président-directeur général, au (902) 493-3838. 

Veuillez accéder le communiqué de presse en plein ici.

 


Amanda Bates