07 Mar 2012

La satisfaction quant au gouvernement Progressiste-Conservateur est stable, bien que la satisfaction a diminué

SAINT JOHN : La satisfaction quant à la performance du gouvernement Progressiste-Conservateur a diminué ce trimestre, selon les résultats du dernier sondage mené par Corporate Research Associates Inc. Actuellement, un peu moins de la moitié (47 %, en baisse par rapport à 57 % en novembre 2011) des résidents du Nouveau-Brunswick sont complètement satisfaits ou plutôt satisfaits, alors que quatre sur dix (41 %, en hausse par rapport à 33 %) sont insatisfaits. Le numéro de résidents pensant qu’il est trop tôt pour le dire reste à un pour cent, tandis qu’un sur dix n’offrent aucune opinion.

Le support des électeurs accordé aux Progressistes-Conservateurs provinciaux est stable, avec plus de quatre résidents sur dix qui supportent le parti Progressiste-Conservateur (45 %, inchangé par rapport à il y a trois mois). Trois sur dix des Néo-Brunswickois supportent les Libéraux (31 %, par rapport à 28 %). Le support pour le NPD est stable (22 %, par rapport à 23 %), de même que le support pour le Parti Vert (3 %, inchangé). Moins d’un pour cent des électeurs supportent l’Alliance des gens du Nouveau-Brunswick (par rapport à 1 %). Plus de quatre résidents sur dix sont indécis, prévoient ne pas voter ou  refusent de préciser leur préférence (45 %, par rapport à 43 %).

Le support accordé à David Alward a diminué, retournant aux niveaux en août 2011. Trois résidents sur dix (31 %, en baisse par rapport à 36 %), disent qu’Alward est leur choix préféré comme premier ministre, tandis que le prochain chef du Parti Libéral est préféré par moins de deux résidents sur dix (17 %, par rapport à 15 %). Le support pour Dominic Cardy, le chef du NPD se situe à 11 % (par rapport à 14 %). Trois pour cent (par rapport à 5 %) préfèrent Jack MacDougall du Parti vert, tandis que deux pour cent (inchangé) préfèrent Kris Austin de l’Alliance des gens du Nouveau-Brunswick comme premier ministre. Quinze pour cent des résidents du Nouveau-Brunswick ne préfèrent aucun chef de parti en particulier ou préfèrent un autre chef, tandis que deux résidents sur dix n’ont pas d’opinion ferme.
 
Ces résultats, qui font partie du document Atlantic Quarterly® de CRA, un sondage indépendant auprès des adultes canadiens de l’Atlantique réalisé du 16 février au 29 février 2012 s’appuient sur un échantillon étendu de 400 Néo-Brunswickois. Les résultats sont exacts à l’intérieur de + 4,9 points de pourcentage, 95 fois sur 100.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Margaret Brigley, vice-présidente exécutive, au (902) 493-3830. 

This press release is also available in English.

 Cliquez ici pour voir le communiqué de presse.


CRA