30 Jun 2017

La majorité silencieuse et l’enjeu lié aux valeurs canadiennes

Durant la récente course à la chefferie du Parti conservateur du Canada, l’examen des demandes d’immigration en fonction des valeurs canadiennes représentait un enjeu central pour une des candidates. Malgré toute la controverse soulevée dans les médias et les blogues d’expert, l’opinion publique est demeurée silencieuse sur cet aspect. Par conséquent, notre entreprise a décidé de sonder l’opinion de la majorité à l’égard de cet enjeu dans le Canada atlantique. Certains ont critiqué notre entreprise d’avoir osé demander aux Canadiens des provinces de l’Atlantique s’ils étaient en accord ou en désaccord avec l’examen des demandes d’immigration au Canada en fonction des valeurs canadiennes avant l’entrée des immigrants au pays. Nous avons estimé cet enjeu très pertinent étant donné les événements qui sont survenus dans d’autres pays. En effet, les récentes élections aux États-Unis et en France ainsi que la décision du Royaume-Uni de quitter l’Union européenne sont, du moins partiellement, des conséquences découlant de l’immigration. Le Canada a-t-il des préoccupations similaires?

Dans notre étude initiale réalisée en février, une majorité claire de la population (68 %) des provinces de l’Atlantique appuyait l’examen des demandes d’immigration en fonction des valeurs canadiennes. Bien qu’il ne soit pas nécessairement approprié sur le plan politique de rendre ces opinions publiques, il faut reconnaître que la majorité silencieuse se préoccupe bel et bien des personnes qui sont autorisées à entrer au Canada. Nous avons le choix d’ignorer cette préoccupation ou d’essayer de mieux en comprendre le fondement pour y remédier. Nous choisissons d’essayer de mieux comprendre les valeurs fondamentales qui nous définissent le mieux en tant que Canadiens.

Même si les Canadiens sont susceptibles de croire qu’ils sont différents des gens qui vivent dans d’autres pays, il a toujours été difficile de définir cette différence. Par exemple, en quoi sommes-nous différents des Américains? Ou sommes-nous vraiment différents d’eux?

Notre étude commençait par une question ouverte où les participants devaient, dans leurs propres mots, définir ce que les Canadiens des provinces de l’Atlantique considèrent comme les valeurs fondamentales canadiennes. Sans surprise, différentes valeurs ont été mentionnées, notamment l’acceptation et l’inclusion, l’honnêteté et le respect envers les autres, l’équité et l’égalité ainsi que le respect de la loi.

Dans notre propre étude secondaire, nous avons établi neuf valeurs communes couramment mentionnées dans les discussions sur les valeurs canadiennes. À partir des réponses ouvertes obtenues dans le cadre de notre étude, nous avons conclu que toutes les valeurs évidentes figuraient dans la liste.

Les résultats de notre récente étude sont encore plus encourageants. Sur les neuf valeurs évaluées, la grande majorité des Canadiens des provinces de l’Atlantique s’entendent sur le fait que chacune des valeurs est une des neuf valeurs fondamentales canadiennes. Une fois combinées, ces valeurs démontrent que le Canada est une société inclusive qui appuie la liberté d’expression, se préoccupe du bien-être des personnes handicapées et désavantagées sur le plan économique, respecte les différences culturelles, fait preuve de tolérance envers les religions et appuie l’égalité des sexes. En outre, la démocratie, la liberté de réunion et le bilinguisme ont été identifiés comme faisant partie des valeurs fondamentales canadiennes pour une majorité claire de Canadiens des provinces de l’Atlantique.

Les répondants s’entendaient généralement sur le niveau d’importance de chacune des neuf valeurs évaluées. Même sur la question souvent épineuse du bilinguisme, plus de huit Canadiens des provinces de l’Atlantique sur dix s’entendaient sur le fait qu’il s’agit d’une valeur canadienne.

Nous espérons que cette étude alimentera le débat visant à mieux définir les valeurs canadiennes. Notre étude a clairement démontré, entre autres, que le Canada est une société inclusive, fondée sur l’égalité et l’équité ainsi que sur toutes les libertés normalement associées à une démocratie. Et avec le 150e anniversaire de la Confédération canadienne cette année, il y a de quoi célébrer.

Source des données : sondage par téléphone trimestriel de mai 2017 réalisé auprès de 1 511 résidents des provinces de l’Atlantique. Un échantillon de cette taille procure un degré de fiabilité statistique de 95 % avec une marge d’erreur de +/— 2,5 %.

 

Don Mills, président et directeur général

Corporate Research Associates Inc.

@DonMillsCRA

Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterDigg thisPrint this pageShare on Google+

CRA